Tout l'Immobilier

Pierre angulaire à tous projets d’entreprise, le business plan est indispensable pour séduire des investisseurs.

Cependant, créer un business plan est tout aussi important pour hiérarchiser ses idées et suivre les étapes de développement du projet.

Mais sa rédaction est ponctuée d’un certain formalisme : au-delà du respect de quelques règles clés, voici ces conseils !

Pour convaincre des investisseurs, il faut créer mon business plan !

Pour favoriser les sollicitations d’investissement, créer son business plan est absolument nécessaire. Un document qui permet de clarifier son argumentaire et de mieux le valoriser.

Outil destiné à évaluer le projet, il doit en établir sa faisabilité (financière et économique), tout comme sa viabilité, afin de susciter l’adhésion des partenaires.

Le fait de créer un business plan performant est impératif pour, par exemple, la souscription à des prêts bancaires.

Le business plan doit être en mesure de prouver sa rentabilité à court terme. Grâce à une solide étude de marché, justifiant les décisions prises pour toucher la cible (positionnement et communication).

Etablies sur la base de 3 ans, les prévisions de développement doivent aussi donner des indications au-delà de cette période (5 et 10 ans).

Pour que le business plan soit performant, il faut y faire figurer un scénario « dégradé » qui souligne que l’entrepreneur intègre les risques associés à une nouvelle activité.

Comment procéder pour créer mon business plan ?

Pour creer mon business plan en suivant les recommandations, il faut l’articuler autour de 5 points clés : la description du projet, l’étude de marché, les produits/services, la stratégie et les données chiffrées.

Créer ce document en suivant ce plan permet d’organiser ses idées et de pointer les éléments à améliorer.

C’est pourquoi créer son business plan est une étape utile pour tout le monde, y compris, ceux qui n’ont pas besoin de partenaires.

Véritable fil rouge de l’activité, ce document évolue avec le projet et assure le suivi à chaque étape.

De nombreux organismes existent en France pour aider à la création d’un business plan – que ce soit les chambres de commerce et d’industrie (CCI), les CMA, ou les clubs de créateurs.

La partie chiffrée du business plan peut être étayée par un expert-comptable : il interviendra sur vos prévisions, en mettant en forme les hypothèses économiques et financières. L’important étant d’expliquer (précisément) chaque calcul.

Le document doit bien mettre en évidence le chiffre d’affaires attendu, en s’appuyant notamment sur les données de l’étude de marché pour offrir un calcul pertinent.

Simple et documenté, il doit insister sur les besoins de financement sans pour autant négliger les difficultés du projet

Enfin, pour créer un business plan et séduire son public, il faut faire attention à sa présentation (visuels, schémas) et à son orthographe sur les 20 à 30 pages qui composent ce document.

Profitez d’autres conseils / astuces en cliquant sur ce lien :
créer mon business plan